Du naturel pour des aménagements paysagers de qualité

Pour réaliser des aménagements paysagers de qualité type murs bois, escalier, terrasse…, plusieurs essences naturelles locales peuvent être utilisées.

Il s’agit principalement de l’acacia, du mélèze, châtaignier, chêne ou douglas.

Ces essences sont disponibles sur le territoire français et même localement (région Rhône-Alpes) où bons nombres de forêts sont déjà certifiées PEFC (Label Européen de Développement Durable).
Cela permet ainsi de favoriser une démarche de développement durable tout en répondant aux exigences des travaux en aménagements extérieurs.

En effet, ces essences aux qualités reconnues, ont fait leur preuve au fil du temps : chalets anciens en mélèze, construction de Venise sur des pieux pilotis en mélèze, clôture des champs en acacia ou châtaignier…

Voici quelques caractéristiques :

– l’acacia (robinier) : bois de classe 4 naturellement.

– le mélèze : bois de classe 3 mais réputé naturellement imputrescible avec équivalence classe IV (notamment pour les bois de provenance d’altitude et Hautes-Alpes).

– le châtaignier : bois de classe 3.

– le chêne : bois de classe 3.

– Le douglas : bois de classe 3.

Ces essences de bois étant de haute densité avec des masses volumiques de l’ordre en moyenne de 600 à 800 kg/m3, on peut prétendre à un classement mécanique au moins égal à C18, ce qui est très satisfaisant et permet de dimensionner facilement des ouvrages type ponton ou passerelle.
A noter que le Mélèze est un bois sans tanin, il présente donc l’avantage de ne pas colorer les eaux en utilisation en milieu humide ou immergé (pour des pilotis par exemple).

Ne nécessitant pas de traitement, pensez que l’utilisation de ces essences pour les différentes fabrications (rondins fraisés par exemple) ne génère donc pas de déchets autres que ceux liés à l’usinage des bois. Les copeaux et sciures sont ainsi valorisés en mulch naturel à disposer aux pieds des végétaux ou en bois de chauffage le plus naturellement du monde !

L’utilisation de bois naturels contribue également à l’esthétique générale puisque chaque bois vieillit naturellement et se teinte avec le temps. On oublie les couleurs verdâtres des bois autoclavés…

A noter également que l’ensemble de ces bois sont stockés en extérieur sans nécessité d’opération de séchage particulière avec à la clé, encore donc une économie d’énergie.
Ces bois gardent ainsi le taux d’humidité ambiant ce qui leur permettra d’autant plus d’être mis en œuvre dans de bonnes conditions lors des aménagements de jardin. En effet, il n’y a rien de plus traître qu’un bois séché remis en extérieur à l’humidité pour qu’il travaille et vrille dans tous les sens !

Utiliser des essences naturelles pour ces aménagements paysagers, c’est le gage d’une démarche environnement et d’un travail de qualité.



9 étapes pour aménager son jardin rapidement et facilement