Installer une fontaine dans votre jardin

Touche finale de l’aménagement du jardin, une fontaine apporte une source de fraîcheur et une note de sérénité. Elles sont agréables à regarder et à écouter. Voici informations pratiques et quelques conseils pour choisir et installer une fontaine de jardin

 

Le principe de fonctionnement d’une fontaine de jardin est simple : une pompe assure la circulation de l’eau en circuit fermé, elle la fait jaillir puis retomber dans une vasque ou un bassin.

Première étape : l’emplacement


Déterminez d’abord le lieu d’implantation de la fontaine : jardin, patio, terrasse, cour, … et mesurez la surface dont vous disposez.

Outre les impératifs techniques, l’emplacement d’une fontaine de jardin doit être choisi avec soin afin de ne pas rompre l’harmonie du jardin. Elément décoratif, la fontaine doit s’intégrer autant que possible au milieu naturel. De toutes formes et tailles, à poser sur le sol ou à maçonner contre un mur, dans tous les cas, il est important d’installer une fontaine proportionnée à son environnement, ni trop grande, ni trop petite.

En règle générale, choisissez de préférence un emplacement à mi-ombre afin de limiter les effets de l’évaporation, et à distance des grands arbres, dont les feuilles peuvent boucher le bassin et amener de la pourriture.

A noter : si vous habitez dans des régions sujettes au gel, vous devrez mettre le système hors gel et vidanger l’ensemble de l’installation avant les grands froids. Pour simplifier la mise hors gel en hiver, il est préférable que l’alimentation provienne d’un bâtiment où l’on pourra installer une vanne d’arrêt et une purge.

Enfin, pour choisir l’emplacement de votre fontaine, il faut déterminer où et comment amener l’eau et l’électricité nécessaires à son fonctionnement.

Vérifiez la disponibilité en eau. Le plus souvent, il est nécessaire d’amener l’eau par une canalisation reliée au réseau d’eau de ville. À moins d’être un bon bricoleur, cette opération doit être réalisée par un plombier.

Il faut également prévoir l’alimentation électrique de la pompe de la fontaine. Pour cela, il est nécessaire de tirer un câble depuis le tableau électrique de la maison et de l’enfouir sous terre. L’ensemble de l’installation doit être parfaitement isolé. Un électricien sera en mesure de vous conseiller.

A noter : Certaines petites fontaines fonctionnent en circuit fermé et permettent de limiter ces travaux de connexion. Dans ce cas, l’alimentation en eau est inutile, la même eau étant pompée en continu. Certains modèles se passent même d’alimentation électrique, l’énergie étant fournie par une pompe reliée à un panneau solaire photovoltaïque.


Deuxième étape : choix du modèle de fontaine de jardin


Lorsque vous aurez déterminé l’endroit où vous installerez votre fontaine, pensez au style de la fontaine.

Il existe un grand nombre de modèles de tous types, disponibles en jardinerie, dans les grandes surfaces de bricolage ou sur Internet.

Au niveau du design, vous pourrez opter pour une fontaine centrale, à fixer au sol, ou pour une fontaine murale à intégrer à un mur.

Pour ce qui est des matériaux, en pierre naturelle ou reconstituée, en céramique ou en métal, le panel est vaste. Certaines intègrent des statues décoratives. Choisissez la fontaine la mieux adaptée à votre projet, selon vos goûts bien sûr, mais également selon votre environnement extérieur.

Pour une esthétique optimale, votre fontaine devra bien sûr se fondre dans votre jardin, et être en accord avec le reste de l’environnement.


Troisième étape : installation de la fontaine de jardin


Généralement, les fontaines de jardin sont livrées en kit prêt-à-monter. Vous n’aurez donc qu’à suivre le mode d’emploi. Chacune est livrée avec toutes les pièces nécessaires. Les grands modèles à construire sont constituées de blocs à maçonner. L’installation des éléments, à l’aide du plan de montage, est généralement assez simple.

Les données les plus importantes auxquelles vous devrez veiller avec le plus de soin, au risque de compromettre le bon fonctionnement de votre fontaine de jardin, relèvent du niveau du terrain et de l’étanchéité. Le plan horizontal doit être parfaitement respecté. Pour ce faire, vous pourrez procéder avec des outils de jardin. Nivelez le terrain à la bêche, avant de verser une couche de sable que vous tasserez au rouleau en vérifiant bien les niveaux.

Une fois la zone de l’emplacement préparée, il faudra commencer par sceller le socle de votre fontaine au ciment, là où vous souhaitez la poser. Ensuite, montez simplement les différents éléments de votre fontaine entre eux en suivant les instructions, avant de fixer le tout au socle.

Pour les grands modèles, une bonne étanchéité est nécessaire. Il est recommandé de tapisser le fond du bassin à l’aide d’une bâche en caoutchouc (type EPDM). Vous pouvez également verser des gravillons roulés, ils éviteront toute perforation et se révéleront esthétiques.

Vous n’avez plus qu’à raccorder la pompe à eau et à la mettre en route après avoir rempli le bassin. Testez tout de suite votre fontaine pour être certains qu’elle fonctionne normalement. Remplissez le bassin avec de l’eau à quelques centimètres du bord puis vérifiez une dernière fois l’étanchéité de l’installation, ainsi que les niveaux.