Solution technique pour soutenir un talus : le mur bois

Un jardin qui présente un dénivelé trop important n’est ni pratique ni agréable. Pourquoi ne pas prendre un ou deux week ends pour le transformer en une suite de terrasses ?

Imaginez votre jardin aménagé en plusieurs terrasses, avec un coin patio, des zones gazonnées, des parterres de plantes et de fleurs, des escaliers, etc. Un jardin en terrasses est à la fois doté de plus de caractère et plus praticable. Même si votre jardin est relativement plat, des murs de soutènement vous permettront d’agrémenter l’espace de manière plus intéressante.

Les murets en bois sont une très bonne solution pour créer des terrasses dans le jardin et aménager des espaces aux ambiances différentes malgré la pente. L’article du jour est dédié à la construction d’un mur de soutènement en bois.

Quels sont les avantages d’un mur en bois ?

Le mur en bois apporte un style particulier à l’aménagement du jardin, un esprit zen qui s’adapte à l’aménagement aussi bien de petits jardins que des espaces paysagers plus grands.

Contrairement aux aménagements et structures de soutènement classiques, les ouvrages bois acceptent une certaine déformation et s’adaptent aux mouvements de terrain. Ces structures bois restent drainantes garantissant leur stabilité sur le long terme.

 

Quelques exemples de mur en bois :


Une bordure en rondins


Pour réaliser des murets ou bordures et pour retenir la terre, les rondins issus de l’abattage d’un arbre produisent une matière première peu coûteuse. Les essences comme l’acacia, le chêne ou le châtaignier sont denses et plus résistantes à l’humidité que le sapin ou le bouleau, sans pour autant être éternelles. Comptez dix à quinze ans de vie pour ce type d’ouvrage qui, par ailleurs, est assez simple à réaliser.

ci-contre : muret en rondin de bouleau

Il existe 2 techniques de pose assez simples et qui ne nécessitent aucun matériaux supplémentaires ou outillage complexe :

a) on plante tous les rondins verticalement, côte à côte (Figure A). Cette technique permet d’obtenir une résistance mécanique élevée mais elle consomme plus de bois et nécessite plus de travail pour creuser la tranchée dans laquelle sont enfichés les rondins.

b) on plante un rondin verticalement tous les X mètres, X correspondant à la longueur d’un rondin horizontal. On dispose des rondins horizontalement les uns sur les autres entre la terre et les poteaux verticaux. Les rondins horizontaux n’ont pas besoin d’être obligatoirement fixés mécaniquement car ils sont maintenus contre les poteaux par la pression de la terre (Figure B).


Les caissons bois


Les mur bois assemblés sur place :

Pour des ouvrages de plus grande importance, optez pour les murs bois. Pionnier et leader dans ce domaine depuis plus de 15 ans, la société Dynamique Environnement maitrise parfaitement la technique des murs bois de soutènement.

Les avantages du mur bois sont la performance technique et l’intégration paysagère. De plus, d’un point de vue économique, les murs bois sont réalisables à un cout compétitif.

En effet, le mur bois supportent une certaine déformation ce qui lui permet de s’adapter aux éventuels mouvements de terrain. Structure drainante, elle reste stable sur le long terme. Afin de garantir la qualité et la durabilité, il est préférable d’opter pour des essences de bois telles que le mélèze, le châtaignier, l’acacia ou encore le chêne avec un remplissage du mur en matériaux drainants.

Outre les qualités techniques, le mur bois s’intègre parfaitement au paysage ce qui lui confère des qualités esthétiques. Composés uniquement de matériaux naturels, cette solution 100% développement durable est un très bon moyen de valoriser les espaces naturels ou d’agrémenter les jardins.

Plusieurs finitions sont possibles : végétalisation et plantations, habillage en pierres sèches, remplissage en caillloux…

Les mur bois en kit :

Dérivé des murs bois de soutènement classique et issu d’une technique conçue et brevetée par la société Dynamique Environnement, le mur bois en kit est destiné à tous ceux qui veulent réaliser leur mur eux même. Notamment les professionnels du paysage (paysagistes, terrassiers…) mais aussi les particuliers les plus entreprenants.

La mise en œuvre des murs bois en kits se fait simplement par un empilement des éléments kits en quinconce. Grâce à leur conception, ceux-ci se bloqueront d’eux même les uns aux autres. Le remplissage de la structure est réalisé par la mise en place d’un remblai compacté au fur et à mesure du montage du mur.

Grâce à leur système autobloquant et au poids du remblai dans la structure, le mur ne forme plus qu’un seul ensemble solidaire assurant ainsi sa stabilité sur le long terme.

Ce procédé peut s’adapter et permettre de réaliser des virages.

Facilité de pose et gain de temps assuré pour réalisé votre chantier.